Highlands septième partie, l'Ile de Skye, Pygargues et cormorans de Portree

Publié le par Eric Breyton

Après cet épisode "montagnard" nous décidons de passer quelques jours sur l'ile de Skye. Située sur la côte ouest, l'île est réputée pour être un concentré d'Ecosse, regroupant tout les paysages des Highlands.

C'est du côté de Portree que nous commençons la visite, le pygargue à queue blanche niche dans le coin et plusieurs bateaux proposent une excursion dans la baie "wildlife". Pour être certains d'apercevoir au moins le pygargue, ils lui jettent un  gros poisson.

Nous choisissons le bateau sur les conseils d'un bénévole de la RSPB en visitant le site  "Aros experience"  http://guide.visitscotland.com/vs/guide/wildlife,en,SCH1/objectId,SIG49719Svs,curr,GBP,season,at1,selectedEntry,home,tis.byp,3/home.html et embarquons pour 2 heures de navigation.

Le bateau n'est pas très grand, nous sommes un petit groupe de 7 personnes, le patron est sympa, parle lentement pour se faire comprendre des touristes et aime manifestement les oiseaux qu'il connaît bien.

 

Après avoir longé la côte et profité des explications de notre guide quand à la flore et la géologie des roches qui surplombent la mer, le bateau ralentit au pied des falaises et nous ne tardons pas à repérer le "sea-eagle" posé sur un rocher.

 


 

Un autre bateau nous rejoint au même moment sur le site, un mulet de belle taille est jeté à l'eau depuis l'autre embarcation, et malheureusement celle-ci en virant va nous masquer une partie du spectacle. Le mulet est aussitôt repéré et saisi par un goéland. A cet instant le pygargue nous survole et, poursuivant l'impudent, lui vole sa prise.

L'aigle a fait un seul passage au dessus de nous, c'est très impressionnant, encore plus l'œil rivé au viseur avec le grossissement du 400mm et le pont du bateau qui bouge sous mes pieds !

J'ai gardé quelques images, plus pour le souvenir que pour leur qualité intrinsèque.

Passage au dessus

 


 

Poursuivi par le goéland

 


 

L'aire, dans les arbres, 2 poussins sont présents mais invisibles sur l'image

 


 

Bien sûr ce sont des conditions "artificielles" de prise de vue mais il est sans doute préférable de guider ainsi les touristes sans gêner les oiseaux, plutôt que de devoir protéger les accès aux aires, ce qui serait très problématique puisque les oiseaux en changent régulièrement.

De plus le fait de nourrir les parents aide au succès de la reproduction, et la population présente s'accroit d'année en année.

 

Après ces émotions nous resterons quelques instants pour observer le nid, puis le patron du bateau nous explique que nous allons nous diriger rapidement-pour l'instant il ne pleut pas "encore", autant en profiter !-  vers un îlot peuplé de cormorans et de goélands mais que nous devons rester vigilants et que, si nous apercevons quoi que ce soit, il stoppera aussitôt !

Effectivement, un peu plus tard, une nageoire apparait à la surface.

 


 

Il s'agit de "porpoise" ou marsouins qui marsouinent donc, ne laissant dépasser que le haut de leur dos.

 


 

L'îlot est couvert de cormorans huppés, adultes au plumage bien noir et juvéniles plutôt gris.

 


 


 


 


 

Je tente de varier les cadrages malgré la difficulté liée au balancement du bateau.

 


 

Sur le chemin du retour nous nous approcherons très doucement de la côte où ces phoques sommeillaient et ne resterons que quelques minutes afin de ne pas plus les déranger.

 


 


 

Puis nous rentrerons au port, sans rien apercevoir de spécial, si ce n'est les vols au ras de l'eau des guillemots et des cormorans à quelque distance du bateau.


Je vous recommande fortement cette excursion en mer, si vous avez la chance comme nous d'être à Portree par temps clément ! En effet, la mer était calme, je ne sais pas ce que peut donner une séance de prise de vue au 400 par temps houleux, après un petit déjeuner" Ecossais", dans les bonnes odeurs de fuel… ;-)).


Eric Breyton

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coralie 05/10/2009 11:47


Encore de superbes rencontres!


Chris 03/10/2009 23:44


Superbe encore une fois. Je comprends que tu veuilles garder les photos de sea eagle, même si elles ne sont pas superbes comme tu as pu en faire d'autres, car c'est un bon souvenir et une
magnifique rencontre. je trouve quand même que celle sur laquelle il est chassé par le goéland est magnifique. En fait, à mon avis le goéland visait plutôt le poisson dans les serres de
l'aigle.
La suite de la série est somptueuse, de biens belles rencontres.